Actualités
 < Voir toutes les actualités

Faithfilly Man sans rien attendre de personne
Publié le JEUDI 01 AVRIL 2021


Réclamé fin janvier dans le Prix des Oliviers à Cagnes-sur-Mer, Faithfilly Man avait d’emblée dévoilé une mécanique bien huilée pour son nouveau propriétaire Lars Haase. Deux fois deuxième dans de petits handicaps azuréens, sans confirmer ensuite dans des réclamers, le nouveau pensionnaire de Stefan Richter pouvait arriver sur la pointe des pieds jeudi dans le Prix de la Journée des Plantes. D’autant plus qu’il était l’un des cadets de la course. Dans ces moments-là, autant ne pas tergiverser et aller de l’avant comme lui demandait son jockey Vincent Cheminaud. Sorti tel un éclair des stalles, Faithfilly Man accompagnait donc en tête One More Breath, le premier partant dans un Quinté de l’entraîneure Lucie Pontoir, puis s’est retrouvé au centre d’un bras de fer avec Nordeste jusqu’au poteau. A cent mètres du but, Anthony Crastus semblait dominer la situation, mais l’animateur, le long du rail, pointait son nez sur le fil au moment opportun. Bien que montant de catégorie après avoir fait siens trois handicaps sur le dernier trimestre, Bocciatore s’inscrivait troisième devant Gris d’Argent et le favori Rajkumar en attente d’un succès depuis maintenant plus d’un an. Battu d’une tête, Anthony Crastus s’est vu infliger une double peine en étant devancé par un cheval qu’il connaît par coeur. Et pour cause, il lui était associé sous l’ère de Christophe Escuder.


Mentions légales Politique de Confidentialité
En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies permettant la personnalisation des contenus, le partage sur les réseaux sociaux, la mesure d'audience et le ciblage des publicités. Votre navigateur ainsi que des outils en ligne vous offrent la possibilité de paramétrer ces cookies.