Actualités
 < Voir toutes les actualités

Django du Bocage de bout en bout
Publié le VENDREDI 02 OCTOBRE 2020


Ils étaient nombreux ce vendredi au départ du Prix Charley Mills à avoisiner, voire même dépasser, les cent productions sur un hippodrome. Mais n’allez pas croire qu’être un vieil intermittent du spectacle facilite la tâche des turfistes. Surtout sur la petite piste de Vincennes où les premiers arrivés sont bien souvent les mieux partis. On ne l’apprendra pas à Yoann Lebourgeois qui prenait un départ canon avec Django du Bocage. Si prompt à la volte que seul Dollar Soyer parvenait à lui emboîter le trot. Fallait-il encore pouvoir maintenir un tel rythme tout au long des 2850 mètres…  Peu en doutaient avec son driver qui a la science du train. Toujours  pimpant pour aborder la ligne droite, l’élève de Stéphane Meunier, dont l’écurie est en pleine bourre, repartait de plus belle, mais Anthony Barrier jouait son va-tout dans le dernier hectomètre avec Dollar Soyer pour lui donner quelques sueurs froides. Le miroir sauvait cependant de justesse un animateur qui découvrait à 7 ans les sensations d’un premier succès de Quinté. Troisième dès le départ, Calou Renardière, sans déranger les artisans du couplé gagnant, conservait sa place jusqu’au bout tout en repoussant les velléités des deux favoris à savoir Velvet Gio, constamment nez au vent, et Delfino qui revenait de très loin au prix d’un remarquable effort arracher le cinquième ticket pour Dominique et Mathieu Mottier.


Mentions légales Politique de Confidentialité
En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies permettant la personnalisation des contenus, le partage sur les réseaux sociaux, la mesure d'audience et le ciblage des publicités. Votre navigateur ainsi que des outils en ligne vous offrent la possibilité de paramétrer ces cookies.