Actualités
 < Voir toutes les actualités

Cour du Roi court tout seul
Publié le JEUDI 12 MAI 2022


Il est arrivé sans crier gare à ParisLongchamp avec pour bagages trois seules courses dans les jambes. Mais Cour du Roi s’appuyait surtout sur une rentrée profitable (du nom de son père) au Croisé-Laroche où il n’avait laissé aucune chance à ses adversaires. Maxime Guyon, qui lui était associé jeudi soir dans le Prix de Marly, n’a donc rien changé à la tactique qui avait permis à Christophe Soumillon de s’imposer un mois et demi plus tôt. Le protégé de Pia et Joakim Brandt s’est alors positionné en tête pour anéantir sur un changement de vitesse les prétentions de Momento Giusto  au poteau des 400 mètres, puis a formidablement soutenu son effort pour reléguer Régalien, abonné aux deuxièmes places, à trois longueurs et demi. Lily Rose concluait en trombe troisième devant Il Sogno et Micoleo, les deux pensionnaires Botti. Favoris, Super Khali était sorti des boîtes sur les rotules, évitant miraculeusement d’éjecter son jockey alors que Joviale Béré, septième, a subi un long calvaire le long du rail sans jamais pouvoir s’exprimer. Invaincu cette année Cour du Roi paraissait cependant intouchable. On cherche en vain celui qui pourra le détrôner.


Mentions légales Politique de Confidentialité
En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies permettant la personnalisation des contenus, le partage sur les réseaux sociaux, la mesure d'audience et le ciblage des publicités. Votre navigateur ainsi que des outils en ligne vous offrent la possibilité de paramétrer ces cookies.