Actualités
 < Voir toutes les actualités

Le Eddy Planchenault Show
Publié le JEUDI 17 FEVRIER 2022


Jamais plus loin que cinquième depuis son retour à la compétition cet automne, deuxième d’un Quinté à Laval avant de remporter un événement fin décembre au nez et à la barbe de Enzo d’Essarts, on se doutait que Diablo de Caponet était l’adversaire le plus à craindre pour Tjacko Zaz. Dans le haut de la montée, l’affiche tant annoncée tenait enfin toutes ses promesses et les fans de Jean-Michel Bazire commençaient même à se frotter les mains quand leur protégé creusait l’écart à l’entame de la ligne droite. Surpris par ce foudroyant démarrage, Alexandre Abrivard réagissait aussitôt et inversait le score un peu plus loin sans avoir recours aux prolongations. Comme dans le Prix de la Gironde dix jours plus tôt, Carioca laissait derrière lui Doux Parfum et Free Man s’expliquer le dernier accessit. Eliot d’Ambri, longtemps enfermé dans la boîte, concluait cinquième devant une marée de prétendants. Une belle après-midi pour Eddy Planchenault qui parvient à remporter le Quinté sous sa casquette de propriétaire tout en plaçant dans la bonne combinaison son élève. L’entraîneur mayennais félicitait aussitôt le « super travail » de Laurent-Claude Abrivard qui a su tirer la quintessence du fils de Korean. Et également la drive d’Alexandre qui lui offre un deuxième Quinté. Une famille qu’il vaut mieux avoir avec que contre soi !  


Mentions légales Politique de Confidentialité
En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies permettant la personnalisation des contenus, le partage sur les réseaux sociaux, la mesure d'audience et le ciblage des publicités. Votre navigateur ainsi que des outils en ligne vous offrent la possibilité de paramétrer ces cookies.