Actualités
 < Voir toutes les actualités

Lover Boy un amour de cheval
Publié le VENDREDI 17 JUILLET 2020


Dans sa jeunesse en Belgique, Lover Boy avait seulement couru deux fois corde à droite pour autant de victoires. C'est donc un nouveau challenge qui se présentait à l'élève de Philippe Allaire ce vendredi dans l’une des affiches de l’été normand, le Grand Prix de la Ville de Cabourg. Plaisant vainqueur dans un Quinté il y a trois semaines à Enghien, devant For You Madrik, c’est en logique position de favori que le partenaire de David Thomain prenait un départ canon pour trouver l’ombre de l’animatrice Belle Emotion. Et du train, Gabi Gerlomini en a fait pour emmener sa partenaire jusque dans le dernier tournant, moment choisi par le préféré des turfistes pour s’extraire de ses roues et anticiper l’effort de Dreambreaker qui venait de doubler le peloton à vive allure en face.  Le duel s’arrêtait là, Dominik Locqueneux comprenant vite qu’il n’apporterait pas un deuxième titre consécutif dans cette épreuve à Jean-Michel Bazire après celui de Dostoievski. Le fils d’Offshore Dream, battu à la régulière par Caesar Sisu formidablement engagé par Patrick Terry, reculait même quatrième suite à la délicieuse conclusion de Balzac de l’Iton que Franck Nivard emmenait à la troisième place après avoir abordé la phase rectiligne en dernière position. Cantin de l’Eclair, vainqueur de ce tournoi en 2017 et jusqu’alors invulnérable sur l’hippodrome de l’avenue Michel d’Ornano aura cette fois trouvé ses maîtres sans pouvoir envisager mieux qu’une cinquième place.  


Mentions légales Politique de Confidentialité
En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies permettant la personnalisation des contenus, le partage sur les réseaux sociaux, la mesure d'audience et le ciblage des publicités. Votre navigateur ainsi que des outils en ligne vous offrent la possibilité de paramétrer ces cookies.