Actualités
 < Voir toutes les actualités

L’Écurie des Novices au rond de présentation
Publié le VENDREDI 18 FEVRIER 2022


Sept juniors de 2 ans achetés aux ventes, répartis en cent parts, tel est le nouveau projet d’écurie de groupe de l’entraîneur de galop Pascal Adda. Après les bons débuts de l’Écurie Premiers Pas l’an passé, l’Écurie des Novices prend le relais sur le centre de Maisons-Laffitte. Une formidable expérience pour vivre l’envers du décor dans des conditions fgvabordables.

Lex boxes de Pascal Adda se remplissent chaque jour un peu plus de jeunes recrues. Quatre pouliches viennent d’y faire leur entrée. Débourrées et pré-entraînées, elles apprennent gentiment leur travail sous l’œil averti d’un entraîneur dont l’expérience pour gérer une écurie de groupe n’a pas d’égal. Trois autres yearlings issus des ventes les rejoindront bientôt. A sept, ils constitueront l’Écurie des Novices, le nouveau projet de l’entraîneur mansonnien. « L’effectif sera en effet composé de sept pouliches et poulains de 2 ans achetés aux enchères l’an passé à La Teste Arcachon-Osarus et à Deauville-Arqana. Ils formeront l’ossature d’une écurie divisée en cent parts de 1560 €. Plus de la moitié a déjà trouvé preneur. Le but est d’attirer toutes les strates de notre société. Beaucoup de gens découvrent les courses par ce biais-là et n’hésitent pas ensuite à demander leurs propres couleurs. C’est un premier pas dans le monde des courses, une première expérience pour comprendre comment ça fonctionne. Depuis des années nous participons ainsi au renouvellement de la base du propriétariat. Il nous faut constamment aller chercher des nouveaux clients. Les réseaux sociaux ont également permis de redorer notre blason. De sortir d’un monde que beaucoup pensaient inaccessible. Plus il y aura d’écuries en copropriété sous cette forme-là, plus on parviendra à séduire de nouvelles forces vives. Avec l’Écurie des Novices, je n’ai peut-être pas un cheval à moi tout seul, mais j’ai un bout de sept chevaux ».

Des chevaux qui n'ont jamais été essayés

Sept parcelles de rêve. Sept espoirs pour tenter de gravir les marches vers le Diane ou le Jockey Club. Sept fois plus de plaisir. Un espace de détente et de cohésion sociale. « C’est le rêve absolu car nous misons sur des chevaux qui n’ont jamais été essayés et que j’ai achetés selon plusieurs critères. Il faut qu’ils présentent une conformation physique relativement précoce pour débuter à 2 ans. Le pédigrée compte aussi énormément. Enfin, je regarde qui sont les éleveurs car cela revêt pour moi une grande importance. Une fois à l’entraînement, quand ils ont bien été élevés, on s’épargne de bien des soucis de santé. Et pour des sportifs, c’est primordial », reprend Pascal Adda qui ne fait que rééditer ce qu’il avait déjà entrepris un an plus tôt avec l’Écurie Premiers Pas, dont les résultats ne se sont pas fait attendre. « Et pourtant, mise à part Smart and Fast, rapide lauréate, les autres n’étaient pas si précoces que cela. Nous avons profité de courses avec peu de partants pour prendre des chèques. Sur les sept poulains, cinq ont découvert la compétition, un a dû être réformé car il était haut comme la table, quant à la dernière, Iles Hebrides, elle va débuter dans les prochaines semaines. C’était pourtant la pouliche dont le pedigree était censé apporter le plus de précocité. Elle continue de grandir, fait désormais 1m65 au garrot, et à priori elle ne semble pas mauvaise du tout. La session qui s’ouvre s’annonce un peu plus homogène car je me suis appliqué à sélectionner des chevaux aux modèles plus précoces. Toutefois, je ne veux pas appuyer sur l’accélérateur. Je travaille plutôt le fond. Je leur apprends à entrer et sortir des boîtes, mais tout ça dans le calme. Je ne les fais pas courir les unes contre les autres. Elles ne sont, de toute manière, pas préparées pour faire de gros travaux et des exercices poussés. Je les laisse venir. Un cheval il faut qu’il « vienne » de lui-même. Aiguille me parait plus précoce que ses camarades, ce qui ne veut pas dire qu’elle sera la meilleure à terme. Elle a un modèle assez compact, c’est une Captain Chop. Deux autres arriveront très vite derrière. Kendoha va me demander un petit plus de temps. Les produits de Kendargent exigent une certaine attention au niveau mental, et trois autres sont attendus, une qui ne tardera pas, et les deux derniers qui ne débuteront peut-être pas avant le second semestre », explique Pascal dont le choix s’est essentiellement porté sur des femelles.

Un propriétariat participatif

Si les demoiselles ne sont pas toujours commodes, le professionnel rétorque, « peut-être, mais ce sont souvent les plus précoces. C’est comme à l’école, les filles sont au départ plus fûtées que les garçons. Et parfois on met pas mal de temps avant de rattraper ce retard (rires) ». Après cette brève présentation des forces en présence, les futurs copropriétaires de l’Écurie des Novices pourront bien entendu aller soutenir les leurs sur les hippodromes, mais pas seulement… « Comme les gens habitent dans tous les coins, ce n’est pas toujours facile, alors on communique beaucoup. Nous les mettons au courant de tout ce qui se passe. On ne cache rien. Quand un cheval a un petit pépin physique on l’explique. C’est beaucoup de pédagogie. Dès que leurs protégés courent, tout le monde est immédiatement prévenu. Je donne mon avis d’entraîneur avant chaque course. Ils participent quasi en direct aux ordres que je donne aux jockeys, grâce à l’application « Horsiz » qu’ils téléchargent sur leur téléphone. On fait également un debrief d’après course, c’est très participatif. Et bien entendu, dès que nous publions une photo ou une vidéo, ils reçoivent une alerte pour rester connectés avec Maisons-Laffitte. Une ou deux matinées conviviales seront aussi organisées pour vivre un entraînement en grandeur nature. Tout va désormais aller très vite, les premières courses pour 2 ans étant programmées fin mars ».

Fabrice Rougier

Renseignements : contact@ecuriedesnovices.com


Mentions légales Politique de Confidentialité
En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies permettant la personnalisation des contenus, le partage sur les réseaux sociaux, la mesure d'audience et le ciblage des publicités. Votre navigateur ainsi que des outils en ligne vous offrent la possibilité de paramétrer ces cookies.