Actualités
 < Voir toutes les actualités

Dantes se préserve d’un dantesque parcours
Publié le MERCREDI 23 FEVRIER 2022


Du Lavandou à Sainte-Maxime, il n’y a qu’un pas. Et quinze jours entre ces deux handicaps. A quelques jours de la fin du meeting de plat de Cagnes-sur-Mer, voilà qui promettait un bon match retour. Avec Dantes, débarrassé de Doctor Carl, un récent bourreau qui, depuis, s’est honorablement comporté dans le Prix Saônois, une listed-race. Enorme confiance donc dans l’entourage de Christophe Ferland, tout du moins avant de tirer ce sordide numéro 16 dans les boîtes presque éliminatoire sur les 1600 mètres Psf.  Mais, Dantes s’y est habitué. Il est presque même devenu propriétaire de cette stalle extérieure qu’on lui indiquait mercredi pour la troisième fois consécutive. Il aura donc fallu changer de tactique. Attaquer plutôt que défendre, ce que fit très bien Cristian Demuro en galopant très tôt aux côtés de Marrakech Moon, l’élève de Jérôme Reynier. Deux candidats au succès qui s’accompagneront de front jusqu’à 150 mètres poteau, Dantes se montrant finalement le plus costaud. Agapi Mia, Total Knockout et Oxalis composaient un Quinté où les attentistes n’ont pu jouer le moindre rôle. Comme le 8 février du reste. Du Lavandou à Sainte Maxime, il n’y avait vraiment qu’un pas.


Mentions légales Politique de Confidentialité
En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies permettant la personnalisation des contenus, le partage sur les réseaux sociaux, la mesure d'audience et le ciblage des publicités. Votre navigateur ainsi que des outils en ligne vous offrent la possibilité de paramétrer ces cookies.