Actualités
 < Voir toutes les actualités

Grandissime Sandyssime
Publié le JEUDI 30 JUILLET 2020


Les choses sérieuses commençaient ce jeudi sur la côte normande. Un mois de plat entre psf et gazon nous est en effet proposé sur l’hippodrome de Deauville jusqu’au 30 août. Une tradition. Un casse-tête aussi pour les turfistes qui risquent d’aller de surprise en surprise dans des handicaps aussi touffus qu’indécis. Premier exemple dans le Prix du Havre où French Pegasus et Rajkumar, qui avaient charmé les parieurs, n’auront pu se hisser dans la bonne combinaison. Pour autant, Sandyssime n’était pas une impossibilité, loin de là. Le représentant d’Alessandro et Giuseppe Botti, chevronné dans cette catégorie, participait à son déjà treizième Quinté. Cela porterait soi-disant bonheur. La monte d’Eddy Hardouin offrait il est vrai une garantie supplémentaire. Jamais très loin du leader Saga Timgad, dont les deux cents premiers avalés sur la bande en gazon tout à l’extérieur de la piste nourriront les débats (les commissaires ouvraient même une enquête sans sanctionner), le fils de Camelot étalait toute sa vitesse dans les deux cents derniers mètres pour écarter le partenaire de Christophe Soumillon et s’envoler vers un succès que ne lui contestera jamais Darshano malgré un bout vite à l’extérieur. Saga Timgad sauvait au courage un accessit devant Meri Senshi et Green Curry qui épiçait un peu plus les rapports. Sandyssime, lui, se moque des fortes chaleurs, sa dernière victoire remontant à juillet 2019 sur ce même hippodrome. Forme saisonnière ou appétence pour le bon terrain et le sable fibré deauvillais ? Sûrement l’un et l’autre mon capitaine !


Mentions légales Politique de Confidentialité
En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies permettant la personnalisation des contenus, le partage sur les réseaux sociaux, la mesure d'audience et le ciblage des publicités. Votre navigateur ainsi que des outils en ligne vous offrent la possibilité de paramétrer ces cookies.