Actualités
2021 Semaine 38

Icône de Castelle totalement réhabilitée
Publié le JEUDI 23 SEPTEMBRE 2021


Après une année de 2 ans absolument parfaite, où elle avait aligné cinq succès consécutifs, Icône de Castelle, bien que courant convenablement à chaque fois, n’avait pu s’immiscer par la suite au sommet des semi-classiques. Uniquement précoce la pouliche entraînée par Laurent-Claude Abrivard ? On pouvait en douter à la lecture de la carrière de son frère utérin Duc de Castelle qui brillait encore du côté de Cagnes l’été dernier à l’âge de 7 ans. De plus, le mentor sarthois avait fait de ce Prix de Taverny (Grp. III) une priorité. Alors toute la famille a souhaité répondre présent au rendez-vous et l’on retrouvait presque logiquement en plaine les deux candidats de l’écurie à la manoeuvre, Icone de Castelle relayant Inmarosa, soit Alexandre qui brûlait la politesse à Léo. Italienne suivait tant bien que mal dans le tournant final, I Want You mettait à leur extérieur le nez à la fenêtre, mais Icône de Castelle laissait ses deux adversaires circonspectes quand Alexandre « le Grand » relançait la machine pour enlever ce Groupe III réservée aux pouliches de 3 ans avec de la marge. Encore plus facilement qu’avec Hanna des Molles qui, rappelons-le, avait fait sien le Critérium des 3 ans trois mois plus tard. Laurent-Claude Abrivard conserve donc son titre. En attendant certainement mieux !


Flaya Kalouma prend le chemin de Trebol
Publié le MERCREDI 22 SEPTEMBRE 2021


Récemment cinquième à Vincennes, sans avoir connu le meilleur des parcours, Flaya Kalouma retentait mercredi sa chance dans le Quinté picard disputé sur l’hippodrome d’Amiens. Si la jument amorçait en cette occasion un net regain de forme, Gabriel Angel Pou-Pou, de son côté, lui aurait bien accordé un parcours de plus avant le grand rendez-vous. La belle 6 ans, signée par Royal Dream, jouissait cependant de conditions très favorables pour ne pas dire idéales. Un compte en banque supérieur à ses adversaires, la force de l’âge face à de vieux briscards, un bon numéro derrière la voiture, il lui suffisait d’un scénario bien ficelé pour jouer les vedettes. Pour l’expérimenté entraîneur-driver espagnol, installé en Mayenne, ce fut un jeu d’enfant. Vite en tête avant d’être relayée par Fawley Buissonay, « Flaya » a repris les commandes à un tour de l’arrivée, en vraie dure, pour étouffer toutes les attaques en face avant de reprendre un départ dans la ligne droite. Officer Stephen et Franck Nivard s’accrochaient à l’accessit d’honneur que leur subtilisait sur le fil Carlita Girl qui recouvrait ses jambes de l’été quand elle s’imposait à Arras dans un excellent lot. Fawley Buissonnay, quant à lui, cédait d’un rien sa place dans le trio. Le huitième Quinté de Flaya Kalouma aura donc été sacralisé. La jument rejoint Caliu des Bosc et l’épouvantail Trebol, les seuls performers de l’écurie jusqu'alors à ce niveau. Ce dernier avait dans la foulée remporté deux Kymi Grand Prix (Grp. I) en Finlande et le Prix du Luxembourg (Grp. III) à Vincennes. Flaya Kalouma et son entourage s’en satisferaient.


Valenteene au rendez-vous du Calabrais
Publié le MARDI 21 SEPTEMBRE 2021


Déclarée non partante vendredi dernier dans le Prix Sapin, Valenteene s’est laissé néanmoins tenter quatre jours plus tard par le Prix Calabrais, un handicap Quinté pour femelles labellisé listed. Avec très peu de juments de 5 ans face aux pouliches, Sylvain Dehez décidait de rejouer son va-tout à ce niveau. Et il a parfaitement senti le coup. La fille de Saint des Saints, observatrice dans le sillage du groupe lancé à la poursuite de Kolina Has, dont l’écart grandissait jusqu’à vingt longueurs, avait encore un sacré bout de chemin à combler sur la fuyarde à l’avant dernière difficulté. Mais une fois la portion plate dévoilée, les espoirs d’Angelo Zuliani se fissuraient au fil des mètres avant de se briser non loin du poteau sous le dernier effort demandé par Nicolas Gauffenic à son associée. Troisième, Neli Has signait un excellent retour à la compétition. Si le clan Dehez a réussi un vrai coup de poker, l’entourage de Folie Passagère vit quant à lui des heures bien sombres après la chute de sa protégée qui par répercussion entraînait dans son malheur Gemohio, Gardez La Monnaie et Fiumicina. Entre excitation et peur, sourire et larmes, de l’appétit au dégoût, la discipline de l’obstacle, si noble soit-elle, sait aussi parfois être cruelle. Après tout qu’importe le résultat… si tout le monde revient aux écuries…  


Mentions légales Politique de Confidentialité
En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies permettant la personnalisation des contenus, le partage sur les réseaux sociaux, la mesure d'audience et le ciblage des publicités. Votre navigateur ainsi que des outils en ligne vous offrent la possibilité de paramétrer ces cookies.