Actualités
2022 Semaine 04

Eagle Eyes en met plein la vue
Publié le MERCREDI 26 JANVIER 2022


Dans le jardin cagnois de Nicolas Ensch ne poussent que de bonnes graines. Mercredi, dans le Prix Henri-Estable, son protégé Eagle Eyes n’a absolument jamais eu à forcer son talent. Ni besoin de faire les gros yeux. En faisant cavalier seul. De la volte à l’arrivée. Avec un zest de classe dans le tournant final pour reléguer hors champ des caméras les quelques réfractaires qui osaient encore contester sa supériorité. Du reste, ceux qui l’accompagnaient aux avant-postes sont tour à tour retombés dans l’anonymat. Seul Eberton a vainement tenté de combler un peu de terrain sur le frère utérin de Bold Eagle, mais à nette distance après avoir été envoyé au large dans l’ultime boucle par Diva Beauregard. Cette dernière cédait pour sa part aux abords du poteau le dernier accessit à Eusebio d’Héripré pour un nouveau tir groupé du brillant mentor azuréen qui enrichit son palmarès du meeting d’un second Quinté après la domination de Esprit Mystic dans le Prix de la Côte d’Azur. Et nous n’en sommes qu’au cœur de l’hiver. Jusqu’en mars attention les yeux !


C'est Glaer et net !
Publié le MARDI 25 JANVIER 2022


Les supporters du favori ont dû longuement se ronger les ongles avant de sauter de joie, mardi, dans le Prix de Marseille à Cagnes-sur-Mer. Longtemps dans la seconde partie du peloton, Glaer s’est engouffré dans un trou de souris, tout en s’appuyant sur le sang-froid de Cristian Demuro, pour entamer un effort suffisamment vif et précis afin de venir régler aux abords du poteau Dragonet qui aurait tant mérité de rapporter à Calas un premier Quinté. Thunderspeed s’est longtemps accroché avant de céder le pouvoir et s’inscrire troisième à un peu plus d’une longueur de Khochenko, lauréat de l’épreuve en 2020 comme pour déclarer son inconditionnel amour à la Riviera. Cinquième, Count Rostov n’apportait guère plus d’élan aux rapports. Glaer s’est donc imposé de peu. Mais de ce qu’il a voulu. Presque soucieux d’en faire trop en semblable compagnie. Après son exhibition paloise à l’occasion de son premier handicap, bien malin est celui qui pourra dire où s’arrêtera l’élève de Jean-Claude Rouget. Certainement bien plus loin qu’à Cagnes.  


Mentions légales Politique de Confidentialité
En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies permettant la personnalisation des contenus, le partage sur les réseaux sociaux, la mesure d'audience et le ciblage des publicités. Votre navigateur ainsi que des outils en ligne vous offrent la possibilité de paramétrer ces cookies.